Principal Musique Guide du timbre en musique : 7 manières de décrire le timbre

Guide du timbre en musique : 7 manières de décrire le timbre

Pourquoi une note jouée au trombone sonne-t-elle différemment de la même hauteur jouée au saxophone ou à la guitare électrique ? Différents instruments peuvent jouer exactement le même morceau de musique et sonner de manière remarquablement distincte. C'est parce qu'ils ont des timbres différents.

quel est le but de la traînée
Nos plus populaires

Apprendre des meilleurs

Avec plus de 100 classes, vous pouvez acquérir de nouvelles compétences et libérer votre potentiel. Gordon Ramsaycuisine je Annie LeibovitzLa photographie Aaron SorkinScénarisation Anna WintourCréativité et leadership deadmau5Production de musique électronique Bobbi brownSe réconcilier Hans ZimmerMusique de film Neil GaimanL'art de raconter des histoires Daniel NegreanuPoker Aaron FranklinBarbecue de style texan Copeland brumeuxBallet Technique Thomas KellerTechniques de cuisson I : légumes, pâtes et œufsCommencer

Aller à la section


Usher enseigne l'art de la performance Usher enseigne l'art de la performance

Dans son tout premier cours en ligne, Usher vous enseigne ses techniques personnelles pour captiver le public à travers 16 leçons vidéo.



Apprendre encore plus

Qu'est-ce que le timbre dans la musique ?

Le timbre (prononcé TAM-bər) est la qualité sonore, ou la qualité sonore, d'une note jouée sur un instrument de musique particulier. Deux instruments de musique peuvent jouer des hauteurs identiques à des volumes identiques tout en produisant des sons musicaux ou des timbres distincts. L'effet du timbre est plus prononcé lorsque l'on compare différentes familles d'instruments ; par exemple, les cuivres ont un timbre très différent de celui des instruments à cordes ou de la voix humaine. Même au sein d'une même famille, différents instruments ont des timbres de tonalité variables. Par exemple, le hautbois et la clarinette sont des instruments à vent, mais leurs couleurs sonores sont distinctes.

Comment les harmoniques affectent le timbre d'un instrument

L'une des raisons pour lesquelles les instruments ont des caractéristiques de timbre différentes est la relation entre les hauteurs fondamentales et les harmoniques qu'ils produisent.

  • Lorsque vous jouez une note sur un instrument, vous produisez principalement une fréquence fondamentale associée à cette note musicale spécifique. Par exemple, lorsque vous jouez la note F3, la fréquence fondamentale est F3. En plus de la fréquence fondamentale, toute note que vous jouez produit également des harmoniques, des fréquences supplémentaires dans la série harmonique, dans ce cas F4, C5, F5, A5, etc.
  • En général, les instruments plus graves produisent plus d'harmoniques audibles que les instruments plus aigus. Par exemple, un violoncelle produit plus d'harmoniques audibles qu'un violon. De même, le piccolo aigu produit moins d'harmoniques audibles que la flûte grave. Ces différences contribuent au timbre de chaque instrument.
  • Certains instruments mettent l'accent sur les harmoniques plus que d'autres, ce qui donne des timbres musicaux variés. Certains instruments à vent, comme la clarinette, amplifient le son des harmoniques tandis que d'autres, comme le hautbois, projettent plus fort la fondamentale. Certains instruments à percussion, comme les cymbales crash, produisent tellement d'harmoniques qu'il est presque impossible d'entendre une hauteur précise, ce qui leur donne un timbre unique distinct des autres instruments.
Usher enseigne l'art de la performance Christina Aguilera enseigne le chant Reba McEntire enseigne la musique country deadmau5 enseigne la production de musique électronique

Comment Sonic Envelope affecte le timbre d'un instrument

L'enveloppe sonore d'un son modifie la perception du timbre par l'auditeur. L'enveloppe sonore se compose de quatre facteurs : attaque, décroissance, maintien et relâchement (parfois abrégé en ADSR).



  • Attaque est le temps qu'il faut pour qu'une note passe de l'inaudible à son pic le plus fort.
  • Pourriture est le temps qu'il faut pour qu'une note passe de son volume maximal au niveau de sustain.
  • Soutenir est l'intensité du niveau post-pic du son, qui dure jusqu'à ce que le joueur arrête de jouer la note.
  • Libérer est le temps qu'il faut pour que le son se désintègre jusqu'au silence après que l'instrumentiste arrête de jouer.

Différents instruments, patchs de synthétiseur et chanteurs produisent différentes enveloppes sonores, contribuant au timbre du son qu'ils produisent. Cela peut expliquer la différence entre deux chanteurs exécutant exactement la même cantate. Deux instruments de marques différentes peuvent produire des timbres distincts du fait de leurs enveloppes ADSR. Même le même instrument peut produire plusieurs enveloppes sonores ; un violon joué en pizzicato (pincé) a une attaque et une décroissance plus rapides qu'un violon joué en arco (avec un archet). Les variations dans le style de jeu affectent les caractéristiques physiques des sons produits par le violon.

papiers fédéralistes tyrannie de la majorité

Cours de maître

Suggéré pour vous

Cours en ligne enseignés par les plus grands esprits du monde. Approfondissez vos connaissances dans ces catégories.

Huissier

Enseigne l'art de la performance



En savoir plus Christina Aguilera

Enseigne le chant

En savoir plus Reba McEntire

Enseigne la musique country

deux types de fermentation et leurs produits
En savoir plus deadmau5

Enseigne la production de musique électronique

Apprendre encore plus

7 façons de décrire le timbre en musique

Il peut être difficile de décrire le timbre d'un son en utilisant de simples mots. Néanmoins, certains mots sont souvent associés aux caractéristiques audio, notamment :

  1. Nasale fait souvent référence à un ton fondamental fort avec des harmoniques minimales.
  2. Riche ou alors épais décrit un son chargé de multiples harmoniques.
  3. Bruyant peut décrire un son où les harmoniques dépassent la hauteur fondamentale.
  4. Déformé fait souvent référence à des ondes sonores compressées où les fréquences hautes et basses sont coupées et les fréquences moyennes sont intensément amplifiées.
  5. haletant peut décrire des sons où un flux d'air non aigu est audible.
  6. Vibromasseur décrit l'effet audio des fréquences oscillantes, ce qui entraîne de minuscules changements de hauteur.
  7. Trémolo décrit les changements dans l'amplitude d'une onde sonore, ce qui provoque des changements de volume rapides.

Vous voulez en savoir plus sur la musique ?

Devenez un meilleur musicien avec l'abonnement annuel MasterClass. Accédez à des leçons vidéo exclusives enseignées par des maîtres musicaux, dont Sheila E., Timbaland, Itzhak Perlman, Herbie Hancock, Tom Morello, et plus encore.