Principal L'écriture Qu'est-ce que le réalisme magique ? Définition et exemples de réalisme magique dans la littérature, ainsi que 7 romans de réalisme magique que vous devriez lire

Qu'est-ce que le réalisme magique ? Définition et exemples de réalisme magique dans la littérature, ainsi que 7 romans de réalisme magique que vous devriez lire

Le réalisme magique est l'un des mouvements littéraires les plus uniques du siècle dernier. Bien qu'ils soient le plus souvent associés aux auteurs latino-américains, des écrivains du monde entier ont apporté de grandes contributions au genre.

Aller à la section


Neil Gaiman enseigne l'art de raconter des histoires Neil Gaiman enseigne l'art de raconter des histoires

Dans son tout premier cours en ligne, Neil Gaiman vous apprend comment il évoque de nouvelles idées, des personnages convaincants et des mondes fictifs vivants.

sont des ailes blanches ou de la viande brune
Apprendre encore plus

Qu'est-ce que le réalisme magique ?

Le réalisme magique est un genre littéraire qui dépeint le monde réel comme ayant un courant sous-jacent de magie ou de fantaisie. Le réalisme magique est un fait partie du genre réalisme de la fiction .

Dans une œuvre de réalisme magique, le monde est toujours ancré dans le monde réel, mais les éléments fantastiques sont considérés comme normaux dans ce monde. Comme les contes de fées, les romans de réalisme magique et les nouvelles brouillent la frontière entre la fantaisie et la réalité.

Quelle est l'histoire du réalisme magique ?

Le terme magischer realismus, qui se traduit par réalisme magique, a été utilisé pour la première fois en 1925 par le critique d'art allemand Franz Roh dans son livre Après l'expressionnisme : Le réalisme magique (après l'expressionnisme : le réalisme magique) . Il a utilisé le terme pour décrire la Neue Sachlichkeit, ou Nouvelle Objectivité, un style de peinture populaire en Allemagne à l'époque qui était une alternative au romantisme de l'expressionnisme.

Roh a utilisé le terme magischer realismus pour souligner à quel point des objets normaux magiques, fantastiques et étranges peuvent apparaître dans le monde réel lorsque vous vous arrêtez et les regardez.

Le genre gagnait en popularité en Amérique du Sud lorsque Après l'expressionnisme : le réalisme magique est traduit en espagnol en 1927. Lors d'un séjour à Paris, l'écrivain cubain franco-russe Alejo Carpentier est influencé par le réalisme magique. Il a ensuite développé le concept de Roh dans ce qu'il a appelé le réalisme merveilleux, une distinction qu'il estimait appliquée à l'Amérique latine dans son ensemble.

En 1955, le critique littéraire Angel Flores a inventé le terme de réalisme magique (par opposition au réalisme magique) en anglais dans un essai, déclarant qu'il combine éléments de réalisme magique et un réalisme merveilleux. Il a nommé l'auteur argentin Jorge Luis Borges le premier réaliste magique, sur la base de sa collection de nouvelles précédemment publiée Une histoire universelle de l'infamie .

Alors que les auteurs latino-américains ont fait du réalisme magique ce qu'il est aujourd'hui, les auteurs avaient déjà écrit des histoires sur des situations banales avec des éléments fantastiques avant que le réalisme magique ne soit un genre littéraire reconnu. Par exemple, Franz Kafka La métamorphose —un roman avec des thèmes que les critiques d'aujourd'hui considéreraient comme du réalisme magique—a été publié en 1915, une décennie avant que Roh n'écrive sur le réalisme magique et bien avant que le genre n'émerge dans la littérature latino-américaine.

Neil Gaiman enseigne l'art de raconter des histoires James Patterson enseigne l'écriture Aaron Sorkin enseigne l'écriture de scénario Shonda Rhimes enseigne l'écriture pour la télévision

Quelles sont les caractéristiques du réalisme magique ?

Chaque roman de réalisme magique est différent, mais il y a certaines choses qu'ils incluent tous, tels que :

  • Cadre réaliste . Tous les romans de réalisme magique se déroulent dans un cadre de ce monde familier au lecteur.
  • Éléments magiques . Des objets parlants aux personnages morts en passant par la télépathie, chaque histoire de réalisme magique contient des éléments fantastiques qui ne se produisent pas dans notre monde. Cependant, ils sont présentés comme normaux dans le roman.
  • Informations limitées . Les auteurs de réalisme magique laissent délibérément la magie de leurs histoires inexpliquée afin de la normaliser autant que possible et de renforcer qu'elle fait partie de la vie quotidienne.
  • Critique . Les auteurs utilisent souvent le réalisme magique pour proposer une critique implicite de la société, notamment de la politique et de l'élite. Le genre a gagné en popularité dans des parties du monde comme l'Amérique latine qui étaient économiquement opprimées et exploitées par les pays occidentaux. Les écrivains réalistes magiques ont utilisé le genre pour exprimer leur dégoût et critiquer l'impérialisme américain.
  • Structure de parcelle unique . Le réalisme magique ne suit pas un arc narratif typique avec un début, un milieu et une fin clairs comme les autres genres littéraires. Cela rend l'expérience de lecture plus intense, car le lecteur ne sait pas quand l'intrigue avancera ou quand le conflit aura lieu.

Cours de maître

Suggéré pour vous

Cours en ligne enseignés par les plus grands esprits du monde. Approfondissez vos connaissances dans ces catégories.

Neil Gaiman

Enseigne l'art de raconter des histoires

En savoir plus James Patterson

Enseigne l'écriture

En savoir plus Aaron Sorkin

Enseigne l'écriture de scénario

En savoir plus Shonda Rhimes

Enseigne l'écriture pour la télévision

Apprendre encore plus

7 romans de réalisme magique que vous devriez lire

Pensez comme un pro

Dans son tout premier cours en ligne, Neil Gaiman vous apprend comment il évoque de nouvelles idées, des personnages convaincants et des mondes fictifs vivants.

Voir la classe

Lisez ces histoires de réalisme magique pour vous inspirer lorsque vous écrivez votre propre roman ou nouvelle. Ils brouillent tous la frontière entre fantasme et réalité et incluent des éléments magiques qui n'existent pas dans le monde réel :

  1. Cent ans de solitude de Gabriel García Marquez (1967). Une histoire multigénérationnelle sur un patriarche qui rêve d'une ville de miroirs appelée Macondo puis la crée selon ses propres perceptions.
  2. Les enfants de minuit par Salman Rushdie (1981). Un roman sur un garçon doté de pouvoirs télépathiques parce qu'il est né à minuit le jour même où l'Inde est devenue un pays indépendant.
  3. La maison des esprits par Isabel Allende (1982). Une histoire multigénérationnelle sur une femme dotée de pouvoirs paranormaux et connectée au monde des esprits.
  4. Bien-aimé par Toni Morrison (1987). Un roman sur un ancien esclave hanté par un fantôme abusif.
  5. Comme de l'eau pour le chocolat de Laura Esquivel (1989). Un roman sur une femme dont les émotions sont infusées dans sa cuisine, provoquant des effets involontaires sur les personnes qu'elle nourrit.
  6. La Chronique de l'oiseau à remonter par Haruki Murakami (1994). Un roman sur un homme à la recherche de son chat disparu, et finalement de sa femme disparue, dans un monde sous les rues de Tokyo.
  7. L'océan au bout du chemin par Neil Gaiman (2013). Un roman sur un homme qui réfléchit sur son passé après son retour dans sa ville natale pour un enterrement.

Que vous vous penchiez sur le réalisme magique en tant qu'exercice artistique ou que vous essayiez d'attirer l'attention des maisons d'édition, il est difficile de savoir par où commencer. Auteur primé de L'homme de sable série Neil Gaiman a passé des décennies à rêver de mondes magiques. Dans sa MasterClass sur l'art de la narration, Neil partage tout ce qu'il a appris sur la façon de créer des personnages convaincants et des mondes fictifs vivants.

Vous voulez devenir un meilleur écrivain ? L'adhésion annuelle MasterClass propose des leçons vidéo exclusives sur l'intrigue, le développement des personnages, la création de suspense et plus encore, toutes enseignées par des maîtres littéraires, dont Neil Gaiman, Dan Brown, Margaret Atwood, David Baldacci, et plus encore.