Principal Le Bien-Être Qu'est-ce que l'hippocampe ? Les 3 fonctions principales de notre hippocampe

Qu'est-ce que l'hippocampe ? Les 3 fonctions principales de notre hippocampe

Le cerveau humain est un réseau complexe de connectivité neuronale et synaptique. L'hippocampe et d'autres zones de la structure cérébrale, comme le cortex préfrontal, l'amygdale, l'hypothalamus et le thalamus, travaillent ensemble pour produire nos sentiments, nos pensées, notre personnalité et notre comportement, ainsi que nos autres fonctions corporelles naturelles.

Aller à la section


Jon Kabat-Zinn enseigne la pleine conscience et la méditation Jon Kabat-Zinn enseigne la pleine conscience et la méditation

L'expert de la pleine conscience Jon Kabat-Zinn vous apprend à intégrer la méditation dans votre vie quotidienne pour améliorer votre santé et votre bonheur.

Apprendre encore plus

Qu'est-ce que l'hippocampe ?

L'hippocampe est une petite partie du cerveau située dans les lobes temporaux médians (MTL), sous le cortex cérébral. L'hippocampe est une partie essentielle du système limbique du cerveau, un groupe de structures cérébrales dans le cortex cérébral responsable des réponses comportementales et émotionnelles. La fonction hippocampique joue un rôle essentiel dans l'apprentissage, les réponses émotionnelles, la formation et le stockage de la mémoire. Le cerveau humain contient deux hippocampes, un de chaque côté du cerveau, situés à quelques centimètres au-dessus de chaque oreille. Le terme hippocampe, dérivé des mots grecs hippopotame (ce qui signifie cheval) et kampos (ce qui signifie monstre) - se traduit par hippocampe, une référence à sa forme.

Quelles sont les fonctions de l'hippocampe ?

L'hippocampe est une partie du système limbique étroitement liée à la mémoire. Les fonctions intégrales de l'hippocampe comprennent :

  • Influence la formation de la mémoire : La formation de l'hippocampe influence la formation de nouvelles mémoires et la consolidation de la mémoire. Cette partie du cerveau influence également notre capacité à encoder et à récupérer des informations, où une mémoire à court terme est enregistrée avant d'être transférée vers un stockage de mémoire à long terme. Les axones du cortex entorhinal chargent des informations dans l'hippocampe, qui envoie des signaux aux neurones des cellules pyramidales à l'extrémité opposée. Ces neurones sont divisés en deux voies : la voie polysynaptique, la partie de l'hippocampe responsable de l'apprentissage et de la mémorisation des faits et des concepts, et la voie directe, qui est importante pour le souvenir des événements et la reconnaissance spatiale.
  • Informe les réponses comportementales : L'hippocampe est connecté au stockage de la mémoire, et les cerveaux humains et autres mammifères puisent dans ces informations stockées pour influencer nos actions. Nos expériences précédentes jouent un grand rôle dans la façon dont nous formons des relations et nous comportons avec les autres.
  • Aide la cognition spatiale : Dans la voie directe, l'hippocampe peut exprimer la mémoire spatiale, comme se souvenir des itinéraires de conduite ou traiter des informations sur notre emplacement. Les cellules pyramidales de l'hippocampe s'activent lorsque nous entrons dans une zone familière, nous offrant une navigation spatiale - la capacité de naviguer dans un endroit où nous sommes déjà allés.
Jon Kabat-Zinn enseigne la pleine conscience et la méditation Dr Jane Goodall enseigne la conservation David Axelrod et Karl Rove enseignent la stratégie et les messages de campagne Paul Krugman enseigne l'économie et la société

6 troubles associés au dysfonctionnement hippocampique

Les dommages, les déficiences ou le sous-développement de l'hippocampe humain peuvent entraîner de nombreux troubles cérébraux, tels que :

  1. La maladie d'Alzheimer : Chez les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer, la neurogenèse (création de nouveaux neurones) est inhibée et des cellules et des connexions importantes meurent, entraînant une perte et une altération de la mémoire et d'autres dysfonctionnements mentaux.
  2. Amnésie : Les dommages à l'hippocampe peuvent avoir un impact sur la capacité d'une personne à se souvenir de souvenirs explicites tels que des noms, des dates et des événements et affecter sa capacité à imaginer des expériences futures, également appelée amnésie antérograde.
  3. Épilepsie : Les chercheurs ont découvert qu'entre 50 et 75 pour cent des personnes épileptiques qui ont subi des autopsies post-mortem avaient endommagé l'hippocampe. Alors que les progrès des neurosciences ont conduit à d'importantes révélations concernant l'épilepsie, les scientifiques ne savent pas si les crises d'épilepsie sont la cause ou l'effet des dommages de l'hippocampe.
  4. Schizophrénie : Une structure anormale, une réduction de la taille du cerveau et des neurones de l'hippocampe et une diminution de l'expression des gènes et des protéines essentiels ont été observées chez les personnes atteintes de schizophrénie.
  5. Dépression : Les personnes souffrant de dépression sont plus susceptibles d'avoir un hippocampe de plus petite taille, ainsi qu'une réduction de la taille de la cornu ammonis, du gyrus denté et du subiculum, qui sont des subdivisions clés de la structure de l'hippocampe.
  6. Trouble de stress post-traumatique : Le trouble de stress post-traumatique (TSPT) est étroitement lié à la mémoire et à l'expérience d'un événement traumatique. Les personnes atteintes du SSPT peuvent ne pas se souvenir de certains moments traumatisants de leur passé ou découvrir que leurs souvenirs de traumatisme sont toujours présents. Ce stress constant déclenche la libération de cortisol, l'hormone de combat ou de fuite qui signale au corps que nous sommes en danger. Des niveaux élevés de cortisol peuvent affecter négativement l'hippocampe.

Cours de maître

Suggéré pour vous

Cours en ligne enseignés par les plus grands esprits du monde. Approfondissez vos connaissances dans ces catégories.

Jon Kabat-Zinn

Enseigne la pleine conscience et la méditation

En savoir plus Dr Jane Goodall

Enseigne la conservation

En savoir plus David Axelrod et Karl Rove

Enseigner la stratégie de campagne et la messagerie

En savoir plus Paul Krugman

Enseigne économie et société

Apprendre encore plus

Comment le stress affecte l'hippocampe

Le stress a l'un des impacts les plus importants sur la plasticité de l'hippocampe, rendant cette région du cerveau vulnérable aux effets des hormones qui modulent la formation des synapses et des dendrites, ce qui peut provoquer des connexions anormales et altérer le comportement. Lorsque nous sommes stressés, notre corps produit des niveaux élevés de cortisol, ce qui incite le système immunitaire à libérer des produits chimiques inflammatoires, entraînant une production plus faible de sérotonine et une production plus élevée de glutamate, ce qui peut entraîner une dégradation des cellules cérébrales au fil du temps.

Vous voulez en savoir plus sur la pratique d'une pratique de pleine conscience ?

Trouvez quelque chose de confortable pour vous asseoir ou vous allonger, prenez un Adhésion annuelle MasterClass , et plongez dans le moment présent avec Jon Kabat-Zinn, le père du mouvement occidental de pleine conscience. Des exercices de méditation formels aux examens de la science derrière la pleine conscience, Jon vous préparera à la pratique la plus importante de toutes : la vie elle-même.