Principal L'écriture Le ton contre l'humeur dans la littérature : quelle est la différence ?

Le ton contre l'humeur dans la littérature : quelle est la différence ?

Bien que les termes littéraires « ton » et « humeur puissent sembler interchangeables, ils ne sont pas synonymes.

Aller à la section


Neil Gaiman enseigne l'art de la narration Neil Gaiman enseigne l'art de la narration

Dans son tout premier cours en ligne, Neil Gaiman vous apprend comment il évoque de nouvelles idées, des personnages convaincants et des mondes fictifs vivants.

Apprendre encore plus

Qu'est-ce que le ton dans la littérature ?

Dans l'analyse littéraire, le ton est l'attitude d'un auteur envers son sujet. Le ton de l'auteur dans une œuvre littéraire peut refléter son opinion personnelle, ou le ton peut canaliser les sentiments d'un personnage particulier. Les auteurs transmettent le ton par le choix des mots, la ponctuation et la structure de la phrase.

Exemples de ton

Tout comme le ton de votre voix peut exprimer des émotions, votre ton dans l'écriture . Vous pourriez écrire une histoire avec un ton optimiste ou sombre, romantique ou cynique. Lorsque vous décrivez le ton d'un auteur dans un roman, une nouvelle ou un essai, vous pouvez utiliser l'un des mots de ton suivants dans votre analyse : sarcastique, solennel, fataliste, nostalgique, dramatique, ardent, maussade, léger ou joyeux.

Qu'est-ce que l'humeur dans la littérature?

Alors que le ton signifie le point de vue d'un auteur, l'ambiance d'un écrit est l'atmosphère d'un article et le sentiment général qu'il transmet au lecteur. Alors que le ton de Charles Dickens peut être ironique, cynique et intelligent dans des romans comme Maison sombre et Les temps difficiles , mais l'ambiance qu'il crée pour ses lecteurs est morne et intrigante. Les auteurs transmettent l'humeur à travers un langage figuratif et dispositifs litteraires , laissant le lecteur ressentir l'ambiance que l'écriture évoque.

Neil Gaiman enseigne l'art de raconter des histoires James Patterson enseigne l'écriture Aaron Sorkin enseigne l'écriture de scénario Shonda Rhimes enseigne l'écriture pour la télévision

Exemples d'humeur

Presque tous les mots utiles pour décrire le ton peuvent également fonctionner comme des mots d'humeur : le désir, la nostalgie, la terreur, la passion et l'excitation sont tous qualifiés d'humeurs aussi bien que de tons. Tout comme un personnage dans une histoire peut parler d'un ton courroucé ou indigné, un lecteur peut éprouver une humeur fâchée en lisant à propos de ce personnage. Le ton du personnage se traduit par l'humeur du lecteur via un dialogue spécifique, des expressions faciales et d'autres descripteurs. Dans la nouvelle « La fosse et le pendule », par exemple, Edgar Allen Poe utilise magistralement le sens de la terreur de son personnage pour inspirer une peur similaire au lecteur.

Cependant, l'humeur d'un lecteur ne doit pas nécessairement correspondre au ton exprimé par un auteur, un narrateur ou un personnage. Par exemple, dans un roman d'horreur, les personnages principaux peuvent passer une soirée pyjama dans une pièce sombre. Ils peuvent s'amuser et le passage peut être écrit sur un ton désinvolte, mais grâce au cadre, au genre, aux indices contextuels et aux détails, le lecteur percevra une ambiance nettement plus sinistre. Cela signifie que le lecteur éprouve une humeur effrayante bien avant les personnages de l'histoire.

Cours de maître

Suggéré pour vous

Cours en ligne enseignés par les plus grands esprits du monde. Approfondissez vos connaissances dans ces catégories.

Neil Gaiman

Enseigne l'art de raconter des histoires

En savoir plus James Patterson

Enseigne l'écriture

En savoir plus Aaron Sorkin

Enseigne l'écriture de scénario

En savoir plus Shonda Rhimes

Enseigne l'écriture pour la télévision

Apprendre encore plus

Vous voulez en savoir plus sur l'écriture ?

Devenez un meilleur écrivain avec le Adhésion annuelle MasterClass . Accédez à des leçons vidéo exclusives enseignées par des maîtres littéraires, dont Joyce Carol Oates, Neil Gaiman, Dan Brown, et plus encore.